mercredi, décembre 19, 2018
Home Authors Postés paradmin

admin

1641 Postés 0 Commentaires

1 403

A quelques jours du tournoi du Grand Chelem Parisien, aucune joueuse ne se détache et ne peut prétendre se présenter en tant que leader du tennis féminin cette année. Alors que du côté masculin, Rafael Nadal est logiquement l’homme à battre et le grandissime favori encore cette année, du côté des filles, rien n’est joué et toutes ont leur chance. Revue des gagnantes potentielles :

Jelena Ostapenko
La surprise de l’année passée n’a pas réellement confirmé sur le circuit cette année. Toujours 6ème mondiale, elle devra faire une belle performance pour ne pas tomber au classement alors que son parcours actuel sur terre battue est décevant.

Serena Williams
La légende du tennis Féminin est de retour ! Après un congé maternité rapide et un retour à la compétition très rapide, Serena ne sera pas tête de série cette année. Reléguée à la 453ème place, la triple vainqueur du tournoi a faim de victoires et pourrait bien faire parler d’elle durant la quinzaine.

Simona Halep
L’actuelle numéro un mondiale souffle le chaud et le froid. Un seul titre cette saison pour deux finales (majeures) perdues. Et c’est un peu sur ce point que la joueuse Roumaine doit travailler. Souvent placée mais rarement vainqueur, Simona Halep se doit de remporter (enfin) un titre du grand chelem

Maria Sharapova
Demi-finaliste du tournoi de Rome il y a quelques jours la championne est déjà de retour dans le top 30 du classement WTA. Puissante et motivée comme jamais, Masha semble avoir les atouts pour aller loin cette année.

Caroline Wozniacki
A 27 ans, la jolie blonde semble avoir pris son envol grâce à sa victoire en début de saison à l’open d’Australie. Peu à l’aise sur terre battue, « Caro » est toujours difficile à battre et un bon tirage au sort pourrait l’amener loin.

– Garbine Muguruza, Petra Kvitova, Karolina Pliskova, Elina Svitolina et à des degrés moindres nos Frenchies Caroline Garcia, Kristina Mladenovic peuvent également faire quelques chose dans cette édition 2018 de Roland Garros qui s’annonce plus indécis que jamais.